Cet article du télégramme présente le projet Green Parc à Arradon, ainsi que la philosophie de Cefim en matière d’architecture et de niveau de standing. Il présente également les projets immobiliers de Séné et Vannes.

Voici quelques extraits de l’article du Télégramme du 1er août 2012 :

« Cefim pilote trois projets immobiliers à Arradon, Séné et Vannes. Le promoteur a une approche maîtrisée du marché avec des produits de petite taille et qui répondent à la demande.

À Arradon, le projet « Green Parc » est une opération de standing. Christophe Fénéon, directeur de Cefim, s’est entouré d’un architecte, Éric Legrand du cabinet Alinea de Vannes, d’une paysagiste, Corinne Delapierre de Muzillac, et d’un décorateur, Stéphane Lauro du Cabinet Domicile fixe à Vannes. « Ce dernier a élaboré les parties communes et travaillé sur les appartements à la demande des clients, dit Christophe Fénéon. Avec Corinne Delapierre, on a travaillé sur les arbres présents sur le site. On a étudié leur état de santé. Certains ont été conservés, d’autres ont été coupés et remplacés. On a vu ça en concertation avec le voisinage ».
[…]
Séné : Le Patio, de plus petite taille, comptera huit logements sur deux niveaux (R+1) coiffés d’un attique. Le prix est plus abordable : autour de 2.600EUR le m². « La commercialisation démarre, dit Christophe Fénéon. Le début des travaux est prévu au premier trimestre 2013 et la livraison au deuxième trimestre 2014 ».

Vannes : dix logements entre la gare et Monoprix
La commercialisation devrait être lancée au mois de septembre. Dix logements sont prévus et la résidence, « Le Carré d’Argouges », sera située entre la gare et le Monoprix, derrière la Banque de France. Là aussi, c’est du standing avec des appartements de 65m² en moyenne …. »